Sorbonne Université donne une large liberté d’action aux trois Facultés. Elles ont la responsabilité de définir et mettre en œuvre la politique de formation et de recherche de la Faculté dans le cadre du Contrat d’Objectifs et de Moyens. Les listes REUNIS pour Sorbonne Université s’engagent à conduire la politique de recherche et de formation de la Faculté des Lettres dans une étroite proximité avec ses personnels et ses étudiants et en développant les synergies avec les Facultés de Médecine et de Sciences.

Nos candidates et candidats

Dans la tradition de l’indépendance académique chère à Paris-Sorbonne, nos listes, entre expérience et renouvellement, sont composées de collègues qui viennent de tous les horizons. En parfaite cohérence avec les membres des listes « Réunis » présentées aux autres conseils universitaires et de faculté, ils veulent la pleine réussite de la nouvelle université.

 

Que doit apporter la nouvelle université à la Faculté des Lettres ?

  • Une amélioration au quotidien des services rendus aux étudiants et aux personnels administratifs et enseignants, en permettant à la faculté de se concentrer sur l’amélioration des services de proximité, dans un dialogue permanent avec les personnels et un souci de justice et d’efficacité.

  • Un soutien fort à l’innovation pédagogique et un partage des bonnes pratiques.

  • Un prestige renforcé par notre appartenance à la première université globale de recherche au cœur de Paris, qui nous permettra de promouvoir mieux encore nos disciplines au niveau régional, national et international.

  • La sécurisation des financements pérennes pour la recherche et l’appui aux différents projets qui répondent aux appels d’offres régionaux, nationaux, européens et internationaux.

 

Que doit apporter la Faculté des Lettres à la nouvelle université ?

  • Une vision dynamique et positive du rôle de nos disciplines et de nos traditions de recherche à l’intérieur de l’université comme de la cité, , loin de l’immobilisme et de la défiance mal déguisés qui condamneraient la faculté des lettres à la marginalisation dans la nouvelle université.

  • Une ouverture vers l’ensemble de l’université de nos réalisations les plus innovantes (vie de campus et vie culturelle étudiante, SIAL, PUPS, campus de Sorbonne Abu Dhabi, formation tout au long de la vie pour ne citer que quelques exemples).

  • Un développement des échanges interdisciplinaires, appuyés aussi sur nos deux écoles internes, CELSA et ESPÉ.

Quelle politique autonome de la Faculté des Lettres ?

  • Une rénovation pédagogique assurant la réussite des étudiants et améliorant leur insertion professionnelle (mise en place, selon les spécificités de chaque discipline, du système majeure-mineure, rénovation du master).

  • Une attention à la progression de carrière de tous les personnels.

  • La garantie de son autonomie en matière d’organisation interne, de gestion des moyens et de la politique pédagogique et scientifique, notamment en ce qui concerne le master et le doctorat.

CONSTRUIRE UNE FACULTE FORTE POUR UNE UNIVERSITE FORTE

© 2018 par REUNIS